Le Livre

Le livre

Le livre: Heldere Waarnemingen (Des Perceptions Claires)

Lectures d’un Transe-Médium :
Des contacts avec des hommes, des animaux, des Anges,
des esprits des défunts et des entités.

Auteur : Amorinda van de Eeuwigheid (Amorinda de l’Éternité, pseudonyme)

ISBN n0: 978 90 8954 784 2

A commander auprès de la maison d’édition Elikser à Leeuwarden (Pays-Bas), www.elikser.nl

Première présentation du livre par la maison d’édition Elikser les 5 et 6 septembre 2015 au Levenskunstbeurs (Salon de l’Art de Vivre) à Doorn, Landgoed Beukenrode (Domaine Beukenrode).

Deuxième présentation du livre, le 30 avril 2016. Amorinda en tant qu’exposant à la conférence sur les Expériences de Mort Imminente : www.conferentie-bijna-doodervaring.nl

Pour contacter Amorinda par e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Critique publiée dans le magazine « Terugkeer » (Retour), année 27, n0 1, printemps 2016, édité par la fondation « Netwerk nabij de dood ervaring » (Réseau Expériences de Mort Imminente) :

L’auteur de cet ouvrage très personnel a réussi, malgré sa jeunesse extrêmement difficile, à devenir un homme chaleureux, hautement sensible et équilibré. Il a grandi dans une famille recomposée où l’amour et l’harmonie étaient complétement absents, et où aucun enfant n’aurait pu se développer d’une façon plus ou moins équilibrée, et encore moins un enfant hautement sensible. A l’âge de quatre ans, quand il était en pension, il a vécu une « expérience de lumière » : il dormait sur une sorte de lit de camp et à un moment donné, il est tombé par terre...Il s’est cassé la clavicule et la douleur lui a fait atteindre la lumière (lors d’une EEC, une Expérience Extracorporelle). Evidemment, son entourage ne lui a pas permis de raconter cette expérience, on s’est même moqué de lui. Son père s’est remarié, mais cette nouvelle union n’a pas conduit à une vie de famille harmonieuse, et les enfants, y compris son beau-frère et sa sœur par alliance, en ont tous gravement souffert. Maltraitances, inceste… et pour l’auteur, l’obligation de suivre une formation dans une filière qu’il n’aurait pas choisi lui-même. A l’occasion de l’une des fréquentes crises familiales, il a vécu une sublime EMI, cette fois-ci en pleine conscience, mais de nouveau, il lui a été impossible d’en parler. Dans ce livre, il décrit le voyage de retour vers la personne qu’il est réellement. Travailler dans le secteur de la technique et de la construction n’était pas évident pour quelqu’un dont la clairvoyance et la clairsentience sont désormais incontestables, et il lui fallait expressément se fermer à ces facultés. Pourtant, peu à peu la quête de son être véritable a commencé, et il a appris à gérer ses capacités particulières. Dans ce livre, il décrit non seulement cette quête mais également et surtout comment il a appris à mettre à profit ses dons extraordinaires et comment il a fini par aider d’autres personnes et même les âmes de leurs bien-aimés décédés. C’est sa qualité de transe-médium qui le lui permet… il sent alors une présence, souvent sur demande, se retire, entre en contact avec cette présence et aide à « réparer » les souffrances subies. En outre, il est entré en contact avec ses propres vies antérieures et même avec les personnes qui lui avaient alors été chères. Il est également arrivé à plusieurs reprises qu’un pressentiment lui sauve la vie, ainsi que celle de son épouse, qui comprend heureusement à quel point son mari est un homme particulier. Mentionner toutes les personnes rencontrées et les merveilleuses expériences vécues lors de cette quête serait un peu exagéré. Je vois cependant dans ce récit franc et chaleureux un livre à ne pas manquer, surtout pour tous ceux qui, après une EMI ou d’autres expériences de conscience du même genre, sont en quête de leur « nouveau » soi et qui cherchent à gérer leurs sensibilités spécifiques. Même si bon nombre de livres relatant les EMI et la vie après de leurs auteurs sont désormais disponibles, et qu’il nous faut tous trouver notre propre chemin, je crois que le livre d’Amorinda mettra beaucoup de personnes sur la bonne voie. Elles reconnaîtront certainement ses expériences, bien qu’elles ne les vivent pas toutes aussi souvent ni aussi intensément. Je vous recommande vivement ce titre !

Appel d’une personne expérimentée :

Qui voudrait, à titre gratuit, mettre à ma disposition un espace de travail où je puisse écrire mon prochain ouvrage ? En raison d’un manque de place, je cherche une pièce d’environ quatre mètres sur six. Si un déménagement est nécessaire, cela ne me posera pas de problème. Ce prochain livre traitera du processus d’acceptation à la suite de longues années de maltraitances. Il comprendra les réflexions sur moi-même que j’ai notées pendant les vingt dernières années. Il portera également sur l’amour, l’art de l’introspection, et la manière de trouver des solutions en soi-même, avec le soutien intermittent d’un expert. J’ai l’intention de l’étayer de références à de grands auteurs comme C.G. Jung et à plusieurs auteurs appartenant à son école, à S. Freud, C. Rogers, A. Maslow, A. Adler, E. Fromm, au professeur Dr. P.C. Kuiper, Irvin D. Yalom, J. Krishnamurti, D. Dennett, ainsi qu’à des titres scientifiques grand-public de la main d’auteurs comme D. Goleman, E. Aron et beaucoup d’autres. Je prêterai également attention aux stratégies de survie, aux mécanismes de défense, à la psychopathie et à l’apaisement des angoisses.

Je possède environ cinq mètres cubes de livres et de notes que je ne peux pas ranger chez moi, et qui se trouvent dans un entrepôt dans l’attente d’un nouveau défi. Mon œuvre se veut aussi un soutien pour toutes les victimes qui, d’une façon ou d’une autre, ont des problèmes à accepter les maltraitances subies pendant leur enfance ou qui ont vécu l’inceste.

Le livre offrira une perspective approfondie et des solutions proposées avec amour.

Si vous ne pouvez pas m’offrir de l’espace, mais que vous souhaitez ouvrir votre bourse à cette initiative et à ce livre, vous pouvez faire un don, avec la mention « De kunst van het naar binnen kijken » (L’art de l’introspection), sur le compte suivant :

BIC: ABNANL2A

IBAN: NL57ABNA0425662985

Site internet mis à jour le 10-12-2018.